MÉDITATION __ 

Bonjour les filles,

Peut-être que pour vous, la méditation n’est pas un concept nouveau et c’est tellement tant mieux. Si pour toi, c’est de l’inconnu,  je suis bien contente de te guider au travers de ce qui peut être le début d’une grande histoire d’amour. 

Je n’ai aucune formation en termes de méditation et j’utilise le terme « guider », mais je ne suis probablement pas la meilleure pour ça ; ce n’est que mon expérience personnelle qui parle. La seule chose que je peux te promettre, c’est que je vais te partager ce qui m’a sauvé la vie à plusieurs reprises. 

Étant humaines, si nous embarquons dans le train-train socioculturel de l’an 2020, nous sommes presque condamnées à vivre une vie pressée qui se déroule beaucoup trop rapidement pour nous. Sans y penser, nous sommes programmées pour accomplir chaque tâche le plus rapidement possible pour que nous puissions ENFIN passer à la prochaine. Et je ne te blâme pas : je m’inclue totalement là-dedans. Je n’ai pas assez de temps dans une heure pour faire ce que j’ai à faire et dès que l’heure suivante se pointe le bout du nez… BOOM! Elle s’est écoulée sans prévenir. 

La plupart du temps, je ne sais pas pour toi, mais moi, je ne suis même pas consciente de ça. Du moins, je n’en étais pas consciente avant que je me mette à méditer. 

Si pour toi, méditer évoque une image avec une salle remplie de chandelles, d’huiles essentielles et des chants du OOOOMMMMMM (Est-ce que c’est comme ça qu’on le dit?), sache que je ne t’embarque pas là-dedans pantoute. Si tu «médites» à ma façon, tu pourras le faire même au Centre Bell pendant un match Canadiens-Boston en pleines séries éliminatoires. Facile de même! 

Ce mois-ci, la raison pour laquelle je tenais à inclure la méditation, c’est pour prendre le temps de vraiment nous recentrer sur nous-mêmes. Comment te sens-tu, toi, aujourd’hui? T’es-tu déjà posé la question à cette heure-là? As-tu pris le temps de mettre le doigt sur ce qui se passe à l’intérieur de toi? 

Pour moi, fermer les yeux, prendre des respirations conscientes et, surtout, mettre mon cerveau sur pause sont des astuces qui me permettent d’aligner mes journées avec l’état d’esprit dans lequel je me trouve à ce moment précis : le moment présent. Quand je suis consciente de comment je feel, c’est plus facile pour moi de lancer ma journée et de savoir sur quoi focusser et sur quoi lâcher prise. 

Toute la journée, notre cerveau est en marche… «Qu’est-ce que je mange pour souper?-Je dois faire ce rapport pour mon boss!-Je me demande ce que fait ma mère, j’espère qu’elle va bien!-Oh, elle a bien un beau chandail cette fille!- Oups, faites attention monsieur, vous avez un stop!-Mais chez qui va-t-on fêter Noël cette année?-J’ai envie de partir en voyage!-Je n’ai plus de maillot de bain» Et c’est comme ça, sans arrêt. 

Que nous le voulions ou non, notre cerveau est un organe qui fonctionne continuellement. Lorsque je médite, la deuxième chose que je remarque, c’est mon cerveau qui pèse sur pause! Les deux yeux fermés et mon attention directement sur mon souffle, mes pensées se calment. Peu importe le nombre de fois que celles-ci partent au large, je ramène mon attention à ma respiration. Comment est-elle aujourd’hui? Douce, saccagée ou rapide? Peu importe la réponse, j’observe et je m’accepte… Dans les pires moments de ma vie, ces exercices m’ont aidée à y voir plus clair. C’est comme si je donnais la chance à mon cerveau de retrouver un peu de paix, c’est comme si je lui disais «Ok, même si t’as pu de bikini qui te fait, t’as le droit de partir en vacances toi aussi!». 

Je te mets donc au défi, selon le nombre de minutes dans ton calendrier, d’effectuer la séance de méditation 3 fois dans ta journée. Note bien la différence dans tes actions après ta période de méditation et remarque si, comme moi, tu y vois plus clair.  Peut-être que tu y retrouveras les mêmes bénéfices, peut-être que tu y verras d’autres bienfaits. Une chose est sûre , ça ne te fera pas mal! 

Gros bisous,

Alanis